Skip to content
Home » adultfriendfinder gratuit

adultfriendfinder gratuit

En cargo par l’Afrique : l’univers se rappelle tristement a moi

  • by

En cargo par l’Afrique : l’univers se rappelle tristement a moi

Je continue ma lente descente vers le sud a bord du Grande Lagos. Tous les jours passe est synonyme de divers degres De surcroi®t sur le thermometre et quelques degres de moins sur l’echelle des latitudes. Nous atteignons des cotes de l’Afrique, de quoi me projeter deja dans la suite de votre voyage, au Benin. Je vous emmene une telle fois dans la salle des machines avec une sequence hautement didactique (si si) via la consommation des geants Plusieurs mers. Journees marquees egalement par la torpeur a l’ecoute des nouvelles en provenance de Paris. Puis vint le hurlement des sirenes a bord du cargo avec un paisible dimanche apres-midi alors que nous venions de perdre au large des iles Canaries.

Vendredi 13 novembre

7 – 8 h 30 : latitude 40,64° nord, longitude 10,78° ouest, vitesse 14,1 n?uds.

La nuit fut agitee. Plusieurs pirates nous ont pris en chasse. Il a fallu en hate calfeutrer toutes les issues et pousser les machines a fond. Nah, c’est pas grand, nuit calme, tel d’habitude avec a la cle de beaux reves. Inutile d’insister, je n’en dirai pas plus !

Drole de vie que celle de marin. Ceux avec qui j’ai pu discuter jusqu’a present n’aiment pas vraiment leur metier. Ce n’est gui?re le taf en lui-meme qu’ils n’aiment jamais, mais le fait qu’il les tienne eloignes de leur famille pendant si un moment. Ils seront engages pour des contrats de 4 mois au minimum, le moins rarement 6 ou 7 mois concernant nos matelots. Apres quoi ils rentreront quelque temps dans leur famille avant de repartir i  propos des mers, ainsi, ainsi va le quotidien. Mais voila, il faut bien travailler, ainsi, surtout Afin de des Philippins, les opportunites i  domicile seront maigres.Read More »En cargo par l’Afrique : l’univers se rappelle tristement a moi